Exposition éphémère "Roses des sables" de Rose.H / Dimanche 08 mars de 13h30 à 17h30


Résumé :
À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, traversez un parcours de photos de femmes, via l'exposition "Roses des sables" de Rose.H

 
Il s’agit d’un projet de nu artistique féminin. La prise de vue est réalisée dans une étendue de sable, dont la couleur et les dunes rappellent le corps et la peau. Une fleur apparaît dans cette environnement désertique, symbolisant la difficulté d’être femme dans notre société. Ce projet est un moyen d’expression et de revendication d’être soi. Mais aussi de rappeler que notre corps nous apartient. “Roses des sables” est ouverte à toutes les femmes, aucun critère physique n’est retenu pour y participer.

Infos pratiques :
Entrée libre
Exposition éphémère le dimanche 08 mars de 13h30 à 17h30
Studio PASTEL : 6 rue de l'Écu à Reims 

Un mot sur l'artiste : 
Résidant à Reims, Rose.H est une photographe autodidacte et féministe. Portraitiste, passionnée par le nu artistique, elle photographie les femmes. Elle choisit de travailler avec la lumière naturelle et de réaliser des retouches minimalistes qui n’ont jamais pour but de modifier l’aspect physique. Elle veille à restituer la beauté et la réalité du corps des femmes. Pour Rose.H la photographie est un outil d’expression, d’échanges et d’appropriation de soi. Trop de femmes ignorent à quel point elles sont extraordinaires. À sa manière, elle tente de remédier à cette injustice.

Afin de m’accompagner lors de l’exposition, j’ai choisi deux femmes artistes. Elles sont engagées et porteuses de messages contre la violence faite au femmes :

Lucie Joy
Exploratrice et conteuse, Lucie Joy nourrit ses créations de rencontres, d’émerveillement et de rage de vivre. Entre folk et spoken word, avec des influences telles qu’Alice Phoebe Lou, Patti Smith, Kate Tempest ou Florence and the Machines, elle livre des “chansons qui guérissent” et “donnent envie de courir vers la vie qu’on désire”.

La Grande Copinne
Poèmes, slam et haïku. La Grande Copinne est une autrice complète qui prête également ses talents au burlesque sous les traits d’Appolonia de Gensac. L’écriture et la danse sont des actes de résilience face aux expériences de la vie et de revendication de sa féminité.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Inscription : Cours Théâtre & Cinéma au Studio PASTEL - Saison 2019/2020

Atelier ludique « Terrarium » par Julie Martin, Designer végétal le Dimanche 10 juin de 14h à 17h

Série rémoise : Acteurs de Bonheur : recherche de partenaires / à partir du 1er janvier 2020